skip to Main Content
Bouillon Baratte

Bouillon Baratte

Ils l’ont fait ! En ouvrant leur « Bouillon Baratte » en lieu et place du Caro de Lyon, Arthur Buchard (27 ans, originaire de Paris et après un parcours en diagonale de Biarritz à Strasbourg en passant par Saint Emilion pour se poser à Lyon en 2019) et le chef Guillaume Nierenberger (29 ans, Alsacien patenté aux belles expériences gastronomiques) réveillent joyeusement la rue du Bât d’Argent.

Arthur Buchard aux manettes

Un bouillon de minuit ?

Pour la petite histoire, les bouillons sont apparus à la fin du XVIIIe siècle, c’est le “bouillon qui restaure“, comprendre le bouillon-restaurant. Puis on se mit à servir d’autres « restaurants » – expression désignant les plats en vente, et non pas les adresses populaires.

L’idée ? 
Privilégier les circuits courts et les produits frais de région et de saison pour faire découvrir aux novices comme aux fins gourmets, une cuisine généreuse de saison, créative et transparente, 7 jours sur 7 avec des services tardifs.

Le lieu ?

Une ambiance à elle tout seule, avec un lieu sur différents niveaux de réceptions et une terrasse lumineuse après les travaux de rénovation colossaux.

Les codes de la brasserie sont respectés avec l’alternance des matériaux bruts et minéraux, sans oublier les anciennes dessertes réutilisées. Un parti pris du designer Claude Drach pour en faire un décor actuel et chaleureux… sur 300m2 !

La carte ?

5 entrées / 5 plats / 5 desserts au déjeuner que l’on soit pressé ou non, la formule fonctionne.
Le soir, la carte s’encanaille de plats emblématiques (on vous conseille de tester le foie de veau tranché épais avec sa réduction de vinaigre de framboise ou encore l’andouillette de Troyes AAAAA bien grillée… parait même qu’il y a des grenouilles en croûte d’herbes fraiches !)

A boire ?

50 références viticoles, des petites trouvailles du sud de la Bourgogne à la Vallée du Rhône en passant par le Languedoc… et des cocktails qui changent incluant la “French Touch” qui a toujours le vent en poupe. Bref, de quoi épater la galerie ou faire causer à table en demandant un Rinquinquin ou un Du bon, Dubonnet.
Plat du Jour : 12€
Ouvert 7/7 de midi à minuit en continu
25 rue Du Bât d’Argent 69001 Lyon (Opéra) 04 78 39 58 58
Crédit photos : Digital Mathlo & Studio Preview
SE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Back To Top