skip to Main Content
Fête De Famille

Fête de famille

Fête de Famille est le 11ème long métrage de Cédric KAHN, cinéaste et comédien qui interprète ici le frère aîné d’une famille en pleine ébullition qui subit les soubresauts liés au retour inattendu de la sœur Claire (Emmanuelle BERCOT).

3ème membre de cette fratrie, Romain (Vincent MACAIGNE), le cadet, qui s’improvise réalisateur en souhaitant filmer l’anniversaire de leur mère Andréa (délicieuse Catherine DENEUVE en matriarche) et immortaliser la fête donnée à cette occasion.

Cédric KAHN prend ici le parti d’ausculter les fragilités de cette famille, explorant les névroses de chacun de ses personnages. A force d’être enfouies depuis longtemps, elles vont finir par exploser au grand jour.

Il scrute les malaises de ses héros, trouvant leur origine dans les non-dits et les mystères cachés de l’amour…

Du mystère, il en est largement question autour du personnage de Claire. En manque d’amour et de reconnaissance, elle se trouve habitée d’une folie qui va crescendo, jusqu’à flirter avec l’hystérie.

Le spectateur se trouve alors embarqué dans la spirale rocambolesque des sentiments.

Ce point de rupture, qui laisse malgré tout une large place à la tendresse, véritable moteur de cette famille dysfonctionnelle, qui sort grand vainqueur de ces rapports à flux tendus.

Malgré l’âpreté évidente de son personnage, Emmanuelle BERCOT nous offre une prestation tout en nuances.

Sa partition apporte de l’ampleur à un ensemble inégal, maintenu à flot par une tension palpable.

Jusqu’où ira cette folie dont chacun des protagonistes semble gracieusement doté ?

Entre sourire et tristesse, il se dégage de cette Fête de Famille, une belle et douce chaleur, aux allures de printemps.

Une balade bercée par les notes de la mélodieuse BO du film, dont les chansons « Mon amie la rose » de Françoise HARDY et la superbe « L’Amour, l’amour, l’amour » de Mouloudji, apportent toute leur mélancolie au film…

En salles le 04/09/19

A voir par exemple cette semaine au Cinéma Comoedia

Laurence Salfati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Back To Top