skip to Main Content
Le Meilleur Reste à Venir

Le meilleur reste à venir

Les réalisateurs du “PRENOM”, Matthieu DELAPORTE et Alexandre de la PATELIERE, reviennent en force, 7 ans après leur film à succès qui a fait plus de 3,3 millions d’entrées en France.

De cette amitié vieille de plus de 20 ans, est né un duo propice à inventer des histoires qui ont l’art de faire mouche.

En dressant ici une parabole sur l’amitié, ils s’intéressent à un sujet universel : la mort.

Le Meilleur Reste à Venir est nourri de leur expérience et empreint de leur quotidien.

Les deux acteurs chouchous du cinéma français, Patrick BRUEL et Fabrice LUCHINI, se donnent ici la réplique. Ils campent des amis d’enfance, tous deux persuadés que l’autre est atteint d’une maladie incurable avec un sursis de quelques mois à vivre.

Sur le ressort comique issu d’un quiproquo, le road movie va servir de vecteur à ces deux amis prêts à tout pour que l’autre réalise ses rêves les plus fous.

Arthur (Fabrice LUCHINI) et César (Patrick BRUEL) jouent en parfaite harmonie, parvenant à faire vasciller notre cœur entre rire et émotion.

La première heure s’oriente clairement vers le registre de la comédie pure, avec des dialogues bavards, redondants parfois étirant en longueur la mise en place de l’intrigue, et des situations burlesques.

La deuxième partie s’avère davantage prometteuse, nous réservant son lot de secrets et de douleur.

Comment protéger ceux que l’on aime ? Par la vérité ? Par le mensonge ? Par la parole ou par le silence ?

Ce sont ces questions auxquelles le tandem nous interroge. La perte de l’autre, la nostalgie des rêves passés, la frénésie de ceux à venir, ce tourbillon de sentiments nous embarque tout au long de ces deux heure.

Le film nous réserve de jolies scènes mélancoliques, bien que l’on puisse reprocher une certaine irrégularité de rythme, et ce, malgré un montage efficace.

Une belle complicité se dégage cependant de nos deux compères à l’écran. Sous couvert de comédie juteuse et légère, elle laisse aussi planer le spectre d’une fragilité des plus insondables.

Amour, amitié, la tristesse des sentiments et la cruauté de la vie sont distillés, dans ce meilleur reste à venir.

Une comédie populaire aux contours sophistiqués qui nous fait prendre conscience à quel point la vie nous est précieuse, et qu’il est bon de la partager avec ceux que l’on aime…profondément.

Bien écrit, le spectateur reste friand de la mécanique comique que les deux réalisateurs maîtrisent à merveille et que les deux comédiens interprètent de façon habitée et inspirée.

Un film sur l’amitié… à la vie, à la mort.

Laurence Salfati

Sortie le : 4 décembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Back To Top