skip to Main Content
Hors Normes

Hors normes

Pour leur 7ème long métrage, le duo TOLEDANO – NAKACHE s’attaque au sujet ultra sensible et douloureux de l’autisme.

HORS NORMES est la consécration d’un engagement de plus de 20 ans depuis la rencontre avec Stéphane BENHAMOU, le créateur de l’Association « LE SILENCE DES JUSTES », spécialisée dans l’accueil et l’insertion d’enfants et adolescents frappés de cette maladie.

Bouleversés par cette rencontre, ils ont eu l’idée de s’en servir comme ébauche d’une histoire aux contours magnifiques, mise en images sous l’angle de la fiction.

Inspiré de faits réels, HORS NORMES raconte le parcours de Bruno et Malik qui viennent en aide à des enfants et adolescents atteints de lourds syndromes.

La notion de groupe, le milieu associatif, l’humain sont des vecteurs essentiels dans la filmographie du tandem de réalisateurs, et HORS NORMES se les approprie dignement.

Tourné pour partie caméra à l’épaule, le spectateur se retrouve en totale immersion, bousculé entre rires et émotions, confronté à la violence qui le touche en plein cœur, face à l’état d’urgence de la situation.

HORS NORME est le récit d’un combat…

… celui des malades, bien sûr, mais aussi et surtout, celui de deux hommes qui, à la tête de ces associations mettent leur vie personnelle entre parenthèses, se vouant corps et âme à leurs fonctions, appréhendant leur mission avec toute la grandeur, le dévouement et la générosité qui s’impose et les caractérise.

On retrouve de la finesse dans l’écriture du scénario avec un sens aiguisé des dialogues. Certaines scènes sont parsemées de délicates touches d’humour qui viennent désamorcer l’aspect dramatique du sujet.

Des notes matérialisées à l’écran par une interprétation brillante de Vincent CASSEL dans un rôle à contre-emploi, et Reda KATEB, bouleversant de tendresse.

Reda Kateb

En dénonçant le défaut de prise en charge des autistes sévères, HORS NORMES, outre son orientation politique et sociale a pour vocation première de faire changer notre regard sur ce trouble. Il nous réserve de vrais moments de grâce et de petites bulles d’émotions.

Le vivre ensemble, et cette vision du monde que les deux réalisateurs nous projettent est sans doute le reflet de la vie à laquelle ils aspirent, et en laquelle ils gardent encore l’espoir de croire.

Vincent Cassel

Le traitement quasi documentaire de l’histoire, où tout est inspiré de la réalité, apporte une vraie dynamique au scénario.

HORS NORMES s’apparente à une chronique sociale de laquelle se dégage une humanité rare et une belle humilité liée à la générosité de ses personnages.

Film nécessaire pour ses auteurs, œuvre utile voire indispensable pour le spectateur la nouvelle réalisation du talentueux binôme est tout simplement lumineuse et drôle, aussi puissante que bouleversante.

Un film sincère et honnête, à l’image de ses auteurs et interprètes…Une réussite .

En salles le 23 octobre 2019

Laurence Salfati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Back To Top