skip to Main Content
The Irishman

The Irishman

Martin SCORSESE, Prix Lumière 2015 fait son come back à LYON pour présenter, en avant première française son nouveau film “THE IRISHMAN”.

Quelques rares chanceux (dont l’équipe PLEIN GAS a fait partie) ont pu découvrir hier son ultime oeuvre lors de la projection exclusive, en présence de son auteur, « Marty » pour les intimes, dans le cadre du Festival LUMIERE.

Evènement devenu incontournable depuis une dizaine d’années, les cinéphiles et amateurs de grandes sensations se sont précipités pour en être…

Et ils ont eu raison !!

Quel moment exceptionnel…

THE IRISHMAN, dont le tournage a eu lieu à NEW-YORK, débute dans l’AMERIQUE de l’après guerre, et nous est contée par Frank SHEERAN, un ancien combattant de la Seconde Guerre Mondiale. Arnaqueur professionnel et tueur à gages de son état, il a collaboré avec les membres les plus notoires du crime organisé du XXème siècle.

L’histoire se déroule sur plusieurs décennies, et évoque la disparition du légendaire dirigeant syndicaliste Jimmy HOFFA en 1975.

Crime organisé, rivalités, milieu politique, goût du pouvoir, telles sont les tonalités prédominantes, qui définissent les couleurs et l’ambiance captivante qui ne va pas nous quitter, 3 heures 30 durant.

Un casting 4 étoiles, porté par un Robert de NIRO en tête de file (partenaire de toujours dans la filmographie de Martin SCORSESE avec lequel il a déjà tourné 9 fois), accompagné de Joe PESCI, Harvey KEITEL et AL PACINO, dont c’est étrangement la première collaboration avec le réalisateur.

En clair, la crème du cinéma (de genre) américain, se partage, pour notre plus grand bonheur, la toile.

Les performances incroyables de DE NIRO, tout en nuances et de AL PACINO flamboyant, dont le personnage, au cœur de l’intrigue rafle tout sur son passage nous transportent dans cet univers scorsésien, d’une densité rare et d’une maîtrise tant scénaristique que de mise en scène absolue.

En abordant ses thématiques de prédilection telles la vieillesse, la transmission, la mort et le goût du pouvoir, SCORSESE signe une fresque drôle, épique et universellement mélancolique.

Le type de film qui trouve idéalement sa place dans le panorama cinématographique que l’on pourrait qualifier de majeur tant il fait preuve de prouesses à bien des endroits.

Un film évènement qui frise le chef d’œuvre.

Sur NETFLIX dès le 27 novembre prochain. Tous à vos (petits) écrans !!

Laurence Salfati

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Back To Top